Ozone : nez de requin protégé par brevet

L'INPI a publié en septembre le brevet d'invention concernant le "Shark Nose" d'Ozone. Par ailleurs, ce "renforcement dans l'intrados" qui est censé "conserver des coefficients de pression interne élevés sur toute la plage d'angle d'incidence de vol tout en générant relativement peu de trainées parasites", sera bientôt disponible sur des voiles de série chez Ozone. La Delta 2, prévue pour cet hiver, sera équipée d'un "nez de requin" tout comme la Mantra 5 qui sortira un peu plus tard.  L'Ozone EnZo en revanche utilise le profil de la R10.2, donc sans Shark Nose.

Malgré la publication de ce brevet, Ozone annonce ne pas vouloir garder l'exclusivité de cette technologie. L'Icepeak 6 de Niviuk par exemple est équipée d'un dispositif similaire. 

Luc Armant d'Ozone explique  : "Ozone a déposé le brevet Shark Noze car nous pensions (et pensons toujours) que c'est une grande idée et une grande avancée. Nous souhaitions donc que la priopriété intellectuelle soit au moins bien claire pour tous. Cependant, notre métier n'étant que de dessiner et construire des voiles, nous avons décidé de laisser l'utililsation de notre brevet libre, en demandant à chacun de bien vouloir respecter la paternité. L'intérêt du brevet, c'est aussi de partager la technique. Tout y est publiquement expliqué dans les grandes lignes."